« Gettysburg » de Ron F. Maxwell (1993)

Ce n’est pas un film, c’est un tableau !

Réalisé en 1993 par le cinéaste indépendant Ronald F. Maxwell, « Gettysburg » est une adaptation du roman « Killers Angels » de Michael Shaara (Prix Pullitzer 1975).

910fhiRheWL._RI_
Âgé de bientôt trente ans,
« Gettysburg », fresque de guerre de quatre heures, a vieilli mais suffisamment et assez honorablement pour rester très prisé des cercles de cinéphiles amateurs de films de guerre ou intéressés par la Guerre de Sécession (American Civil War). Quelques plans sont saccadés, notamment lors de la marche des Virginiens de Pickett. A l’inverse, d’autres séquences, alternant plans resserrés et grand angles permettent d’apprécier les combats reconstitués à leur juste valeur. Et on ne peut qu’apprécier le travail du directeur de la photographie, Kees van Oostrum. En revanche la toute dernière scène gâche un peu le final pour son « sentimentalisme » un peu trop hollywoodien. Enfin, le film est bien rythmé par la musique de Randy Edelman.

Ron F. Maxwell eut le mérite de réaliser « Gettysburg » sans l’aide des grosses maisons hollywoodiennes, ce qui prive salutairement le film d’effets spectaculaires et inutiles. En revanche, il bénéficia de l’aide inestimable de reconstituants qui se sont littéralement mobilisés pour participer au film. Et aux Etats-Unis, la reconstitution historique étant une discipline à part entière, le réalisateur pouvait compter sur les bonnes connaissances de ses figurants et acteurs en la matière. Comme son « prequell » « Gods and Generals » qui sortira dix ans plus tard, « Gettysburg » reste l’un des films dont la reconstitution historique – l’un de ses principaux piliers – reste irréprochable.

gettysburg_12
Avec plus de quatre heures de films, on pourra toujours lui reprocher des moments de palabres trop longs qui servent à meubler l’histoire. Or ceux-ci sont nécessaires pour comprendre l’histoire et les motivations des protagonistes des deux camps. Si « Gettysburg » est d’abord un tableau de la bataille éponyme, il explore avec justesse le ressenti de plusieurs acteurs notables de la bataille : Robert E. Lee (Martin Sheen), James « Pete » Longstreet (Tom Berenger), Lewis A. Armistead (Richard Jordan) et George E. Pickett (Stephen Lang*) pour les Confédérés ; Joshua L. Chamberlain (Jeff Daniels), John Bufford (Sam Eliott) et Winfield S. Hancock (Brian Mallon) pour les Nordistes. Ici, aucun manichéisme inutile. En témoigne la déchirure intérieure de certains officiers qui se retrouvent à combattre leurs amis d’avant, tels des héros d’une tragédie grecque. Chaque camp est traité avec justesse tout en collant à la réalité historique. « Gettysburg » montre bien le début d’un basculement culturel et psychologique. Le sens de l’honneur des « gentlemen » et « aristocrates » commence à céder le pas à l’efficacité et à « l’American way of war ».

Un tableau de quatre heures dont on apprécie chaque détail, même après plusieurs visionnages.

* L’excellent Stephen Lang campe Thomas J. « Stonewall » Jackson dans « Gods and Generals ». Jeff Daniels y reprend son rôle du Colonel Chamberlain.

Battle-of-Gettysburg-Reenactment-35-1350x900

Fiche technique

Année : 1993 (sortie en France en 1994)
Sociétés de production : TriStar Television et Turner Pictures
Réalisation : Ronald F. Maxwell
Scénario : Ronald F. Maxwell
Photographie : Kees Van Oostrum
Musique : Randy Endelman

Distribution : Tom Berenger, Martin Sheen, Jeff Daniels, Stephen Lang, Richard Jordan, Sam Elliott, Brian Mallon, C. Thomas Howell, Patrick Gorman, Andrew Prine, Royce D. Applegate, James Lancaster, Cooper Huckabee, Kevin Conway

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s