Bataille de la Somme – Les combats de Pozières (juillet-août 1916)

– Après le 17 juillet, le BEF marque une pause dans son offensive sur la Somme car les munitions viennent à manquer pour l’artillerie. Haig ordonne néanmoins à Rawlinson de lancer une attaque entre le High Wood à l’est et Ginchy-Guillemont à l’ouest. Mais la IVth Army doit s’emparer de la petite ville de Pozières qui verrouille la route Albert-Bapaume et qui permet de maintenir une ligne cohérente entre la Ferme du Mouquet et la Crête de Bazentin. Du coup, Haig décide de laisser Rawlinson se consacrer à son attaque vers Ginchy et Guillemont et confie la responsabilité de la prise de Pozières à Hubert Gough et ses forces de réserve.

Australian troops enter a German trench during World War One WWI.
– Gough confie alors l’attaque au Ist ANZAC Corps (1) de William Birdwood qui aligne les 1st et 2nd Australian Divisions. Si ces deux unités sont de bonne tenue, les servants de batteries d’artillerie lourde australiennes et néo-zélandaises n’ont pas le niveau d’expérience de leurs homologues britanniques. Le 22 juillet, Gough rencontre Harold Walker (2), le commandant de la 1st Australian Division et lui ordonne de « s’emparer de Pozières pour le lendemain ». Walker – sans doute l’un des chefs de divisions les plus compétents – refuse que ses « Aussies » qui ont connu Gallipoli pour bon nombre, soient envoyés au massacre. Il faut dire que si Haig considère Gough comme l’un des grands espoirs de l’Armée britannique, son appréciation ne fait pas forcément l’unanimité parmi ses commandants de divisions. Ainsi, Walker considère-t-il d’abord Gough comme un « fonceur ». Walker obtient de ses supérieurs que l’attaque fasse l’objet d’une préparation soignée. Ainsi, le plan d’attaque avalisée par Birdwood et Gough veut que la 1st Australian Division attaque après un intense bombardement sur les positions allemandes autour de Pozières, avec obus explosifs, au phosgène et au gaz lacrymogène. Ensuite, les Battalions de Walker devront progresser par échelon depuis le sud, pendant que des éléments de l48th (South Middlands) Division (Sir Robert Fanshawe), unité du Xth Corps, attaqueront depuis l’ouest de la route Albert-Bapaume. Du côté allemand, la défense de Pozières est assurée par la 117. Infanterie-Division d’Ernst Kuntze, intégrée au sein du IV. Armee-Korps.

– Le 22 juillet à 12h30, l’attaque des Australiens démarre avec un intense bombardement utilisant des obus au phosgène et au gaz lacrymogène. Les 1st et 3rd Australian Brigades (3) avancent derrière le tir de barrage. Les premières tranchées allemandes et une partie de la route Albert-Bapaume sont prises mais les Australiens buttent sur les positions allemandes au nord de Pozières, solidement ancrées dans les ruines des habitations. Au prix de durs combats, ils parviennent à s’emparer du « Bunker Gibraltar » qui protège l’accès ouest du village et l’accès vers la Ferme du Mouquet. Mais les Allemands passent plusieurs fois à la contre-attaque durant la journée. Ça n’est qu’avec l’intervention de l’artillerie lourde de l’ANZAC et l’arrivée de la 2nd Australian Brigade (4), que les Australiens finissent par l’emporter temporairement. Son 8th Battalion achève de nettoyer Pozières au début de la nuit.

– Mais le 24 juillet, les Australiens doivent contenir une forte contre-attaque de la 18. Reserve-Division (Richard Wellmann) qui a reçu l’ordre de von Below et de von Arnim de reprendre Pozières à tout prix. Les combats sont furieux, marqués par des duels entre les deux artilleries. Mais les Australiens tiennent la position. Birdwood fait relever la 1st Australian Division par la 2nd Australian Division du Major-General Gordon Legge. En deux jours de combats, Harold Walker a perdu 5 285 hommes, même si sa division a remporté deux Victoria Crosses. Du côté allemand aussi c’est l’heure de la relève, puisque les divisions du IV. Armee-Korps sont remplacées par le IX. Armee-Korps de Ferdinand von Quast.

awm-ez0145
Australiens servant un obusiers (Howitzer) lourd de 9.2-inch

– Haig ordonne à Gough et Birdwood de lancer un nouvel assaut pour fin juillet, afin de dégager la route Albert Bapaume en capturant les lignes allemandes au nord de Pozières, codées O.G 1 et O.G 2. Gough confie alors l’attaque à la 2nd Australian Division de Legge, en lien avec la 23rd Division qui doit prendre la « Munster Alley » au contact de la 5th Australian Brigade. L’attaque démarre le 29, selon le procédé habituel de coopération artillerie-fantassins mais tourne vite à la confusion. Résultat, si la 6th Australian Brigade parvient à faire quelques progrès, les 5th et 6th Australian Brigades sont prises sous un feu d’enfer et ne peuvent avancer. 3 500 hommes sont perdus pour aucun gain. Après cet échec, Haig émet de furieuses remontrances à Birdwood et lui ordonne de reprendre l’attaque pour début août. Elle est décidée pour le 4.

 

– De son côté, Gordon Legge décide de modifier sa tactique. Il met à profit quatre jours pour faire creuser des tranchées plus proches des lignes allemandes, ce qui permet à ses soldats de rester à couvert avant d’attaquer. L’attaque a donc lieu le 4 août, à 21h15 soit à la tombée de la nuit et s’avère être un succès, puisque les Australiens s’emparent de deux lignes de tranchées. Mais le 5 août, von Quast fait donner la contre-attaque qui a raison de la résistance des troupes de Legge qui sont rejetées sur leurs bases de départ. La 2nd Australian Division perd encore près de 3 000 hommes, avant d’être relevée par la 4th Australian Division.

– En dix jours, près de 12 000 hommes de l’ANZAC ont été tués ou blessés pour prendre et tenir le village de Pozières.

 


(1) ANZAC pour Australian and New-Zealand Army Corps. Unité formée avec des volontaires levés en Australie et en Nouvelle-Zélande. Il est commandée
(2) Harold Walker n’est pas australien mais anglais (tout comme Birdwood). Le manque d’officiers supérieurs australiens contraint les Britanniques à encadrer les troupes du Dominion avec des officiers de Métropole. En 1918, Walker refusera le commandement de l’ANZAC en remplacement de Birdwood en faveur de l’australien John Monnash.
(3) La 1st Aus. Brigade comprend les 1st, 2nd, 3rd et 4th Battalions ; la 3rd Aus. Brigade les 9th, 10th, 11th et 12th Battalions.
(4) La 2nd Aus. Brigade compte les 5th, 6th, 7th et 8th Battalions

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s