Somme 1916 : le sanglant« Big Push » du 1er juillet (5)

– L’ATTAQUE DU XVth CORPS (FRICOURT ET MAMETZ)

– Sur cette partie du front, située au sud-est de la route Albert-Bapaume, les Britanniques ont obtenu parmi leurs meilleurs résultats de cette journée noire. Et cela, grâce à une meilleure – mais imparfaite – coopération entre l’Artillerie et l’Infanterie.

js42834275
* Fricourt

– Le secteur de Fricourt est l’un des plus défendus contre lequel le XVth Corps doit s’élancer, avec trois ceintures de lignes de fer barbelés et deux tranchées de soutien appuyant la première ligne. La seconde ligne (réserve) est directement située à portée des canons situés en arrière. Enfin, une ligne garnie de points forts (Schütztpunktlinie) a été dressée 900 m en arrière. Et les Allemands s’attendent bien à une attaque dans ce secteur, grâce à l’interrogatoire d’éclaireurs nocturnes capturés.

– Pour leur attaque, les Britanniques prévoient un intense bombardement des tranchées à allemandes avant H-0, pendant lequel l’infanterie devra ramper pour arriver au plus près des lignes ennemies. L’attaque est confiée à la 21st Division de David Campbell, avec l’appui de la 50th Brigade ponctionnée à la 17th Division. Horne et Campbell prévoient un enveloppement de Fricourt avec la 50th Brigade à droite (éperon de Fricourt) et les 63rd et 64th Brigades. La 62nd Brigade reste en réserve. Les objectifs de la division sont la « Tranchée du Crucifix », « Bottom Wood » et la « Tranchée du Quadrangulaire », cette dernière étant le point de jonction avec la 7th Division.

– L’attaque ne démarre pourtant pas sous de bons auspices. Le 10th Bn. West Yorkshire (celui du Captain Nevill qui avait symboliquement « droppé » un ballon de rugby en direction des lignes adverses) notamment, voit deux de ses compagnies être anéanties par un feu de mitrailleuses. Le Battalion va perdre 733 hommes sur 852 pour la seule journée du 1er, culminant en haut du triste classement des unités ayant perdu la plus forte proportion de soldats. Les deux bataillons de tête de la 63rd Brigade connaissent des pertes sévères. Seule une poignée d’hommes parvient à s’approcher des lignes allemandes, notamment la position de « Sunken Road ». Néanmoins, après 08h30, la 63rd Brigade parvient à conquérir de haute lutte « l’Allée du Losange » (« Lozenge Alley »). Mais des contre-attaques allemandes les contraignent à se replier sur la « Tranchée solitaire » (« Lonely Trench »).

– Sur la gauche, la 64th Brigade (9th et 10th Bn. King’s Own Yorkshire Light Infantry, 15th Bn. Durham Light Infantry et 1st Bn. East Yorkshire) a plus de chance. Avançant en rampant derrière le tir de barrage préparatoire, les soldats britanniques se lèvent à la fin du tir et s’élancent vers les lignes allemandes. En dépit de lourdes pertes, les « Pals » du 15th Bn. DLI réussissent à lancer une pluie de grenades dans la première tranchée allemande et à capturer 200 prisonniers. La 64th Brigade réussit à avancer sur la « Tranchée du Crucifix » – où elle capture encore 100 prisonniers – mais ne peut avancer vers le Bois de Fricourt, « Shelter Wood » et « Birch Tree Wood » en raison d’un tir de mitrailleuses trop intense. Le Brigadier-General Headlam place alors un bataillon sur sa gauche afin de maintenir le contact avec l’aile droite de la 34th Division et décide de relancer l’attaque sur « Round Wood » au nord mais les mitrailleurs allemands arrêtent encore les Britanniques. Finalement, Headlam décide de consolider ses positions et obtient l’arrivée de 2 Battalions de la brigade de réserve.

– A 22h00, Henry Rawlinson ordonne à Horne de prendre Fricourt dans la foulée. Horne décide alors d’engager le reste de la 17th Division du Major-General Pilcher. Après un bombardement nocturne et malgré une confusion certaine chez les Britanniques, la 51st Brigade réussit à s’emparer définitivement de ce qui reste du village à 02h00 du matin, capturant une centaine de soldats du Reserve-Infanterie-Regiment Nr. 111.

– La prise de Fricourt a néanmoins coûté cher, avec plus de 4 200 pertes pour la 21st Division et 1 155 pour la seule 50th Brigade.

449355
Henry Horne

* Mametz

– Dans le secteur de Mametz, le bombardement britannique fut plus efficace, notamment grâce à une concentration de feu dans des secteurs plus réduits. Malheureusement, plusieurs obus lourds de 9.2-inch défectueux n’explosèrent pas. Cependant, les tirs d’artillerie préparatoires détruisirent des postes d’observation, des tranchées de communication, tout comme le PC de l’Infanterie-Regiment 23. Mieux encore, l’artillerie britannique est parvenue à détruire une partie des fils barbelés et à frapper durement l’artillerie allemande qui tient la « Caterpillar Valley ». L’attaque est confiée à la 7th Division du Major-General Herbert Watts. Celui-ci est considéré par Haig comme un meneur d’hommes courageux mais aussi, aux dires du général en chef britannique, comme quelqu’un de particulièrement « stupide ». Watts a aussi la réputation de laisser son état-major divisionnaire dresser les plans de bataille à sa place.

– L’assaut de la 7th Division commence mieux que bien d’autres divisions ce 1er juillet. Déjà, l’explosion des mines tue plusieurs dizaines d’hommes du Reserve-Infanterie-Regiment 109 (1 et 2. Kompanien). D’autre part, les « Tommys » des unités de tête ont reçu l’ordre de sortir AVANT la fin du barrage roulant. Ainsi, à 07h30, ils se trouvent déjà à 50 m environ de la ligne allemande.
Sur le flanc droit, avançant derrière un barrage roulant, la 91st Brigade (2nd Bn. The Queen’s, 1st Bn. South Staffordshire, 6th et 7th Manchester) réussit à progresser de 640 m malgré de lourdes pertes. La « Tranchée du Cimetière » (« Cemetery Trench ») et « Bucket Trench » (sud-ouest de Mametz) tombent. En revanche « l’Allée de Dantzig » (« Danzig Alley ») à l’ouest et au nord reste aux Mains des Allemands. Cependant, un ballon d’observation du
3 Kite Balloon Section commande un tir d’artillerie sur le triangle formé par « l’Allée de Dantzig », « la Tranchée Fritz » et « Bunny Alley » au nord et à l’est de Mametz. Mais l’effet du tir n’a que peu d’effet. Plusieurs groupes de soldats britanniques qui avaient réussi à pénétrer dans le village son repousser. Quand il apprend que l’aile droite de la 18th (Eastern) Division du XIIIth Corps a réussi à s’emparer de la « Redoute des Pommiers » et que « Beetle Alley » est tombée, Henry Horne ordonne une nouvelle attaque. L’Artillerie du XVth Corps donne de nouveau de la voix pendant trente minutes, alors que les Allemands s’apprêtent à lancer une contre-attaque. Ce projet est encore facilité par le succès de la 18th Division qui vient de couper les lignes de communication allemandes depuis Montauban. Les Tommys de la 91st Brigade repartent alors à l’assaut, submergent les survivants d’une batterie d’artillerie, puis capturent « Danzig Alley ». Devant la confusion, le commandant de la Reserve-Infanterie-Brigade Nr. 55 choisit de retirer le Landwehr-Ersatz-Bataillon 55, 2 bataillons de l’IR. 23 et les rescapés du RIR. 109 sur la seconde ligne de défense et de ne pas lancer de contre-attaque.

– Au centre, la 20th Brigade (2nd Bn. Border, 2nd Bn. Gordon Highlanders ; 8th et 9th Bn. Devonshire) réussit à avancer sur les premières tranchées allemandes, en dépit d’un feu de mitrailleuses dévastateur. Mais ses éléments se retrouvent bloqués en Bas de « l’Autel » (« The Shrine »), de la route de Maricourt et de « Mansell Copse ». Néanmoins, son Battalion de gauche parvient à occuper « Hidden Lane » et à accrocher « l’Allée de la pomme » (« Apple Alley »).

– Par l’intermédiaire des observateurs des 3 et 9 Squadrons RFC, Horne reçoit des rapports exagérant les succès des attaques des XIIIth  et IIIrd Corps et faisant état d’un retrait des artilleurs allemands vers le nord-est par la route Albert-Bapaume. Enthousiaste – sans doute trop – Horne ordonne de lancer la troisième phase d’attaque avec pour objectifs « Willow Stream Valley », Fricourt et le Bois de Fricourt. Sauf que ses Battalions de tête ne contrôlent pas encore les objectifs, n’ayant formé qu’une ligne de défense avancée. Toutefois, l’ordre est adressé aux 7th et 21st Divisions de repasser à l’attaque pour 14h30. Après un court bombardement, l’attaque rencontre des fortunes diverses. L’assaut de la 50th Brigade (détachée de la 17th Division) tourne au massacre contre « Willow Stream ». Néanmoins, la 22nd Brigade (1st Bn. Royal Welch Fusiliers, 2nd Royal Warwickshire, 20th et 24th Manchester) parvient à s’accrocher au « Rectangle » et à établir le contact avec la 20th Brigade. En début de soirée, 91st Brigade parvient à s’emparer de la « Tranchée Fritz » et de « Bright Alley » en ramassant plusieurs centaines de prisonniers. Finalement, au dépit des sacrifices consentis, les hommes de Herbert Watts remportent les succès comptant parmi les plus spectaculaires de la journée (au regard du carnage au sein des divisions de gauche de la IVth Army). Ainsi, après un assaut, la 91st Brigade parvient à s’emparer de « l’Autel », envoyant 200 soldats allemands dans les lignes britanniques. De son côté, la 20th Brigade – saignée à blanc – réussit à s’emparer de la tranchée « Bunny » et à forcer les derniers défenseurs de Mametz à se retirer. Seuls des tirs de mitrailleuses provenant du Bois de Fricourt et de quelques canons viennent troubler le succès. Mais les Britanniques sont aussi aidés par les Allemands, puisque le RIR.109  – lui aussi décimé et épuisé et privé d’un soutien d’artillerie adéquat – d tiose retirer vers la troisième ligne de défense.

– Les hommes du Major-General Watts ont conquis entre 1,8 et 2,3 km de front, soit l’une des plus belles avances de la journée. Mais l’avance a coûté cher, puisque la 7th Division a perdu 3 380 hommes contre 2 121 hommes au RIR. 109.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s