Ligne de Front – Mythes et légendes du soldat Hitler

ligne-de-front-61

– Article très intéressant de Nicolas Anderbegani paru dans le dernier numéro (mai-juin) de la revue d’Histoire militaire grand public « Ligne de Front » intitulé « Le soldat Hitler. Mythes et réalités du caporal autrichien ». L’auteur revient sur la Première guerre mondiale d’Adolf Hitler qui n’a pas été aussi héroïque que le dictateur le prétendra dans « Mein Kampf » et par la suite pour les besoins de la propagande.

– Outre son engagement dans l’Armée royale bavaroise qui tient davantage d’une erreur administrative que d’un appel de la Providence, Hitler ne connaît que très peu l’enfer des premières lignes durant le conflit, entre les Flandres et la Somme. Versé au sein d’un régiment de Bavarois (le 16e, levé au début du conflit et loin d’être une unité d’élite), Adolf Hitler a surtout rempli son devoir d’estafette dans les Flandres et sur la Somme, rapportant des messages pour diverses unités mais assez loin des rafales de mitrailleuses. En revanche, il a connu les bombardements d’artillerie, d’où ses deux blessures. Mais en aucun cas, il a connu les corps-à-corps sanglants et les assauts de tranchées.

– D’autres détails sur les mystifications du caporal autrichiens sont contenus dans l’article.

Cordialement

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s